logo     

français english
Biography| Line-up| Video| Tour| Press review | Discs| Professionals

Arash Sarkechik.

Multi instrumentiste et chanteur, formé à la musique classique comme au jazz, Arash Sarkechik est un musicien du vingt-et-unième siècle. Il a été inspiré par le punk rock, le reggae et a adhéré à la scène alternative Grenobloise des années 90. Il est rompu à l’expression acoustique comme aux fantaisies numériques.
Après avoir passé trois décennies à explorer les multiples possibles de ses capacités au sein de différents collectifs, Arash s’engage dans une synthèse subtile de ses expériences. Epaulé par le producteur et oudiste, Smadj, il délivre un premier album de chansons lumineuses, personnelles et émouvantes. La puissance de ses compositions et de son interprétation provient des enseignements acquis  durant les nombreuses étapes de son riche parcours.

Arash Sarkechik est le fils de deux iraniens, venus compléter leurs études à Grenoble et poussés à l’exil par les troubles survenus avec la révolution iranienne.
Arash a baigné dans la culture perse mais a suivi une éducation principalement européenne. A l’adolescence un professeur de musique, aux vertus pédagogiques exceptionnelles, lui transmet la passion du solfège et de la pratique instrumentale. Il choisit la flute, et complète ses études au sein du pôle jazz du conservatoire de Chambéry.
Dans les années 90, dans l’élan de la bouillonnante scène musicale grenobloise, animée par Sinsémilia et surtout Gnawa Diffusion, Arash anime des sounds systems. En 1998, il monte Shâady, un groupe de fusion reggae world où sa flute et sa voix mène un bal festif et engagé. 6 ans et deux albums plus tard, Shaady a fait son temps. En 2005, Arash saute dans le camion des musiciens de rue d’Emzel Café et apporte sa créativité vitaminée à ce duo guitare voix. En trio, ils virevoltent avec succès à travers l’espace francophone pendant huit ans. En 2013 Arash initie le trio Pan, pour défendre sur scène des idées et des compositions qui ne trouvaient pas leur place dans Emzel Café.  Les échanges avec le guitariste Didier Bouchet (ex-Gnawa Diffusion) et le batteur Touma Guittet (Barbarins Fourchus) sont riches et prometteurs. En travaillant à la structuration des compositions de Pan, Arash développe une série de chansons, qu’à l’évidence il faut assumer comme un projet solo et une parenthèse au trio.

Pour confectionner l’album, il s’associe avec Smadj, joueur de luth arabe, moitié de DuOud et producteur éclectique, pionnier de l’électro world. Celui-ci l’aide à prendre du recul, le pousse à mettre la voix en avant et à épurer ce qui vit autour. Ils imaginent un continent sans frontières, reflet fluide des mille voyages musicaux d’Arash. Ils invitent des amis généreux : le bassiste Zaph Zapha, le batteur Maxime Zampieri, le guitariste Didier Bouchet, le pianiste Roberto Negro, l'accordéoniste Antoine Girard, le violoniste et joueur de mandole Rabah Hamrene, le trompettiste Yvan Djaouti, le clarinettiste Pierre Lordet et la chanteuse Mamani Keita. Tous apportent une bienveillante contribution à la naissance de ce nouveau monde.

Sur scène Arash accueille le public comme à la maison. Ambiance intimiste, guitare, voix et un looper pour construire en direct les ambiances. Arash chante aux creux des oreilles des spectateurs et raconte les récits imagés qui ouvrent la voie à ses chansons poétiques. Parfois un musicien le rejoint pour faire un bout de chemin, mais le plus souvent c’est le cœur à nu et la voix en avant qu’il tutoie son auditoire. Ses chansons racontent le monde troublé d’aujourd’hui mais sans s’apitoyer sur ses détails, elles prennent une hauteur poétique et un recul philosophique.
Elles  dévoilent un auteur interprète inspiré et inspirant. Une voix qui lasse de se cacher, se révèle pour nous accueillir au cœur d’un univers riche et passionnant. Et cette visite ne peut que nous émouvoir.

Site internet facebook Youtube